Golden circle

Le cercle d’or est le passage incontournable en Islande : bienvenue dans la triologie du Parc national de Þingvellir, le Geysir et les cascades de Gullfoss.

Commençons par le Parc national Þingvellir.
L´Islande a la particularité d´être sur le continent Nord Américain et le continent Européen, et c´est Þingvellir qui est le témoin de cette fissure entre les deux plaques tectoniques. La fissure se nomme Almannagjá (= faille de tous les hommes) et se creuse de 3mm chaque année.
Riche en histoire, le parc a aussi vu la naissance de l´Etat libre d´Islande et du Parlement (Althing) en 930, et qui n´est autre que le plus vieux Parlement du monde.

Après cette histoire vieille de plusieurs siècles, on retourne dans le monde virtuel avec le décor de Games Of Throne. Oui, les fans reconnaîtront peut-être :


Numéro 2 du cercle, GEYSIR.
C’est une succession d’eaux chaudes, soit qui émettent de la vapeur (beaucoup beaucoup de vapeur), soit qui crache un jet comme ci-dessous (le calme, le silence, et tout d’un coup, …explosion!).

C’est ici à Geysir que notre premier coup de gueule a démarré contre les touristes. Certes, on est aussi des touristes, mais on avait décidé de se rebeller (ouiiii, nous).
Imaginez que le site – à préserver – est en bordure de route, encerclé par un parking, un grand accueil touristique et un hôtel de luxe en construction. Seulement 2 pas de danse à faire pour y accéder et vous vous retrouvez avec une foule de photographes (on passe des sel-fies aux appareils photo de dingue).
On a pris conscience que l’Islande est un pays avec une telle richesse naturelle, qu’on ne voit nulle part ailleurs. L’Islande est typique, et vous y allez c’est pour vous émerveiller. Mais aujourd’hui l’île a ouvert les robinets pour le tourisme du monde entier. De nouveaux vols directs sont proposés, on a nous-mêmes trouvé un vol (pas trop cher) depuis Lyon. On était à 1/3 rempli. Allez comprendre…
Le gouvernement islandais confie ne pas réussir à suivre le rythme. Il faudrait construire des infrastructures touristiques de masse pour répondre à la demande en puissance. Résultat pour compenser le manque, les hébergeurs privés proposent des AIRBNB à des prix exorbitants, ce qui complique aussi la location à l’année pour les islandais. C’est le cercle vicieux qui se met en place et ne va pas dans le sens de la préservation de l’environnement, qui fait tout le charme de l’Islande.
Conclusion, allez-voir par vous-même et dites-nous ce que vous en pensez. Âme sensible, j’espère que vous serez vous aussi sous le charme de ce pays et que vous aurez envie de le protéger !


Enfin, on termine par les cascades de GULLFOSS. Le clou du spectacle !
Les photos ne sont pas à la hauteur de la grandiosité du lieu, parce que franchement, ça dépote là-haut. Les eaux sont déchaînées ; pour la peine, dans les années 1900, des anglais ont voulu acheter Gullfoss pour y faire une production d’énergie électrique. Il n’en fut rien et le site reste intact aujourd’hui.



Pour terminer la journée, on conseille sans modération d’aller faire un tour au Secret Lagoon, à Flúðir. Vous en sortirez tout ramollis et vous n’aurez plus la force de refaire le monde 🙂