Ilha Grande

Petit Paradis sur terre… À peine 8000 habitants sur une île verte et entourée de bleu turquoise. Si vous rêvez d’une île paradisiaque, c’est à Ilha Grande que vous pensez!

À 45 minutes en bateau des terres, on est toujours dans l’Etat de Rio mais cette fois-ci dans la Région Costa Verde. Et l’île honore bien cette couleur, elle abrite la forêt Atlantique (forêt tropicale humide) à la biodiversité riche et variée. Une partie de l’île fait partie du parc national qui est d’ailleurs classé réserve biologique depuis 1987.
Ainsi, l’environnement est protégé et ce respect de l’écologie semble naturel ici : aucune voiture, vous verrez tout le monde à pieds ou à vélo, des récupérateurs d’eau pour l’habitat, panneaux solaires, et j’en passe.

L’endroit idéal pour sortir de l’agitation des cariocas et déconnecter : au programme, 102 plages pour la farniente ou chemins de randonnée pour les plus courageux.

Un paraíso sobre la tierra, con apenas 8000 habitantes que viven en una isla verde rodeados de agua turquesa. Si pensáis en una isla paradisíaca, es en Ilha Grande que estáis pensando!

A 45 minutos en barco, situada en el estado de Río pero en la región de Costa Verde. La isla hace honor a éste color, rodeada de bosque Atlántico (bosque tropical húmedo) tiene una biodiversidad rica y variada. Una parte de la isla forma parte del parque nacional, que está clasificado como reserva biológica desde 1987. Así que, el medio ambiente está protegido y éste respeto por la ecología parece natural en toda la isla: ningún coche, todo el mundo a pie o en bicicleta, paneles solares, recuperadores de agua…

Es el lugar ideal para salir de la agitación carioca y desconectar: está rodeada de 102 playas para relajarse o rutas de senderismo para los más atrevidos.


On a passé 2 nuits dans la cabane de ce cher Claudio (logement atypique et rustique). Amoureux de l’île depuis 15 ans, il pouvait nous conseiller les meilleurs endroits pour optimiser le séjour (indications parfois peu claires mais soit).
Ces 2 jours étaient sous le signe de la chaleur et de la farniente, on a surtout cherché les coins rafraîchissants.
À peine arrivés, on s’est attelé à une randonnée dans la forêt qui vous conduit à une piscine naturelle. Un coin de paradis avec une eau bien fraîche. Attention pierres glissantes et chute assurée !

Hemos pasado 2 noches en la cabaña de Claudio. Enamorado de la isla desde hace 15 años, nos ha aconsejado los mejores lugares para aprovechar al máximo nuestra estancia.
Durante los 2 días ha hecho mucho calor y hemos buscado, sobretodo, lugares para refrescarnos. Nada más llegar hicimos un poco de senderismo por el bosque hasta llegar a una piscina natural de agua dulce.

Un tour de bateau plus tard, et nous voici à Lopes Mendes, une des plages paradisiaques avec juste quelques surfeurs et des mollusques qui font la sieste… :

Une vuelta en barco para llegar hasta la playa de Lopes Mendes, la playa más famosa de la isla: arena blanca y agua turquesa…


Pour contrer la carte postale idyllique, on doit vous parler des moustiques. Y en a partout !!! Malgré l’homéopathie et le spray anti-moustiques, on s’est fait dévorer. Comme partout au Brésil, mais sur l’île c’était assez fou. Des panneaux vous mettent aussi en garde contre la fièvre jaune (vaccin fortement recommandé).
À part ce détail, on s’est régalé sous le soleil. Let’s go pour les photos:

La parte mala de la isla, los mosquitos! Hay por todas partes y a pesar de estar bien rociados de antimosquitos nos han acribillado. Hay paneles por toda la isla que te informan del riesgo de fiebre amarilla (vacuna muy recomendada)
Éste detalle no nos ha impedido disfrutar de la isla:








On aime toujours autant le mélange de couleurs – nos sigue gustando la mezcla de colores: